Sous le soleil de Mexico

Mexico

Premier jour, samedi 17/11

Notre premier jour : très long, surement le plus long puisqu’avec le décalage horaire, une journée a pris la proportion de 28 heures !
De Bruxelles, nous prenons le TGV (en première classe) pour nous rendre à l’aéroport Charles de Gaulle à Paris. Le transit, assez court dans ce fameux terminal 2E, nous vaut quelques petits suspenses. Il se traduit par une course à travers les vastes halls de l’aéroport pour monter de justesse dans notre avion, qui n’attendait plus que nous… sauf Madame Anbergen qui, à cause de quelques problèmes d’organisation au niveau d’Air France, ne peut pas embarquer, mais heureusement réussit à s’enregistrer pour le vol suivant.
Nous atteignons enfin, après 11 heures de vol, le sol mexicain et nous nous rendons en taxi à l’Amigos Hotel en compagnie des délégations luxembourgeoise et italienne.
Après la découverte de ce petit hôtel bien sympathique, l’installation de nos effets personnels et les provisions en eau, nous sombrons dans un sommeil immédiat.

Deuxième jour, dimanche 18/11

Au réveil très matinal, toujours en phase avec l’horloge européenne, nous montons en terrasse pour profiter de nos premiers rayons de soleil et prendre le petit déjeuner composé de céréales, pastèque et œufs. Madame Anbergen est arrivée à l’hôtel durant la nuit.
Les visites démarrent et s’organisent avec nos amis du Luxembourg, de Lettonie et d’Italie ! Nous suivons Antoine, devenu notre guide, et découvrons tout d’abord les métros de Mexico pour nous rendre à Xochimilco, ballade en chalupas (=chaloupe) sur un lac qui devient presque un marché flottant : les marchands, sur leur barque, passent de bateau en bateau pour vendre tacos, sombreros, ponchos, … Nous dînons de spécialités mexicaines à bord de notre embarcation dans ce cadre tout à fait verdoyant !
De retour au centre de la ville, nous pouvons admirer la Grand’ Place de Mexico City, appelée
El Zocalo ou Place de la Constitution, troisième plus grande place au monde, avec, planté en son centre, le drapeau le plus grand au monde. Elle est bordée par la Cathédrale Métropolitaine, la plus grande d’Amérique, et le Palais National.
La nuit tombe déjà, nous apercevons le Templo Major et nous nous rendons à un restaurant pour gouter aux spécialités : cactus, tacos, haricots et piments !

image001

Grand’ Place de Mexico City : El Zocalo ou Place de la Constitution

Troisième jour, lundi 19/11

Nous partons très tôt ce matin car notre guide, Lombrico, nous emmène visiter en premier lieu la place des trois cultures. Sous un soleil déjà tapant, au pied d’une cathédrale construite par les Conquistadores et au milieu des vestiges du temple, nous l’écoutons raconter le procédé des sacrifices des Aztèques, comment ces derniers ont rapetissé lorsqu’ils ont dû changer leur régime alimentaire sous l’occupation espagnole.
Les visites se poursuivent à la Basilique de Guadalupe. La ville de Mexico était à l’origine un grand lac, les sols sont marécageux et donc instables. C’est ainsi que nous pouvons observer une inclinaison de façade sur tous les anciens bâtiments.
Nous montons les cents marches qui mènent à un temple pour prendre un peu de hauteur.
Cela nous offre une magnifique vue panoramique sur toute la ville de Mexico située au pied des montagnes aux sommets enneigés et en arrière plan, le volcan que l’on peut encore apercevoir à cette époque de l’année car la pollution n’y est pas encore trop importante.
A présent direction le site préhispanique de Teotihuacan. Nous traversons l’agglomération de la capitale où vivent plus de 20 millions de personnes à flanc de montagne. Nous dégustons tout d’abord un copieux diner, suivi d’une démonstration d’anciennes pratiques à partir d’un cactus spécifique du Mexique : l’agave. On peut en obtenir facilement des fibres qui servaient de parchemins ou qu’on utilisait pour les vêtements. Leur coloration se faisait avec des pétales de roses pour la couleur rouge, de calcaire pour le bleu, de camomille pour le jaune… C’est également à partir de ce cactus qu’on l’on produit la boisson la plus populaire du Mexique : la tequila. La région étant volcanique, on nous montre aussi de l’obsidienne, une roche noire vitreuse provenant de la lave.
Enfin, nous arrivons sur le site des pyramides. Situé à plus de 2000 mètres d’altitude, nous sommes à l’abri du soleil tapant, sous nos sombreros. Tant au somment de la pyramide de la Lune, que de celui de la pyramide du Soleil (la plus haute), nous pouvons admirer tout ce qui a été préservé un site magnifique classé patrimoine mondial de l’UNESCO.

image002

Site de Teotihuacan : sur la pyramide de la Lune

image003

La délégation belge avec notre guide devant la Basilique de Guadalupe

image004

La place des trois culture

Quatrième jour, mardi 20/11

Aujourd’hui, nous reprenons le métro : nous allons visiter le musée national d’anthropologie de Mexico, impressionnant de par son architecture et sa taille.
De nombreux espaces sont consacrés aux diverses anciennes civilisations du pays dont celles des Mayas et des Aztèques.
Après le musée, nous nous dépêchons de trouver un restaurant car nous avons ensuite rendez-vous avec l’ambassadeur de Belgique. Celui ci nous explique comment fonctionne une ambassade, la situation du Mexique, comment y vivent les 2500 Belges,…
Au soir, on nous propose une activité dont les Mexicains sont fans : assister à une soirée de catch !

image005

Calendrier Maya au musée

image006

Rencontre avec l’ambassadeur de Belgique et son équipe

Puebla

Cinquième jour, mercredi 21/11

Très tôt ce matin, nous quittons la capitale avec d’autres délégations. Très fatigués, les trois heures de trajet passent inaperçues. Le paysage change : nous zigzaguons entre les montagnes et prenons de l’altitude. Voilà la ville de Puebla, beaucoup moins peuplée que celle de Mexico. Elle occupe un rôle important dans l’histoire du Mexique puisque la plupart des moments clés s’y sont joués.
Le tout nouvel hôtel La Quinta nous offre une magnifique vue sur le plateau entouré de volcans. Mais pas le temps de s’installer, une école nous attend pour un accueil chaleureux par tous les élèves : spectacle, danses, remises de cadeaux, rencontre avec les enfants, …
Après un bon repas au restaurant de l’expo, nous y installons notre matériel, le temps de trouver notre stand parmi plus de 400 autres et de faire connaissance avec nos voisins de Turquie, d’Italie, du Brésil, de la Colombie ou encore du Paraguay !
A la fin de cette longue journée, nous rentrons à l’hôtel. Un excellent souper nous attend au dernier étage de l’immeuble avec vue panoramique sur la ville illuminée.

image007

En compagnie d’autres délégations en partance pour Puebla

image008

Vue du volcan depuis l’hôtel

image009

Rencontre avec les élèves d’une école de Puebla

Sixième jour, jeudi 22/11

La journée commence par la cérémonie d’ouverture dans le planétarium du bâtiment en face de l’exposition.
Enfin installés, nous commençons à expliquer notre projet aux nombreux visiteurs qui sont toujours impressionnés par l’effet spectaculaire des éclairs des expériences et qui apprécient les friandises belges mises en dégustation. Nous avons la chance de retrouver les Mexicains que nous avions rencontrés lors de l’Expo-Sciences Européenne en juillet dernier à Tula, Russie. Nous nous remémorons ces moments passés, nous offrons des souvenirs et projetons de nous revoir peut-être lors d’un prochain concours !
En rentrant à l’hôtel, une petite détente à la piscine intérieure juste avant de nous rendre au souper gala organisé à l’occasion des 25ans du MILSET (Mouvement International pour les Loisirs Scientifiques Et Techniques). Une soirée qui se termine sur la piste de danse !

image010

Stand de l’expo

image011

Ca travail dur !

image012

Souper Gala, avec les Italiennes à notre table

Septième jour, vendredi 23/11

Après une matinée passée à l’exposition, nous démontons déjà notre stand. L’après-midi est réservée pour visiter Puebla à bord d’un car touristique : nous y voyons la forteresse grâce à laquelle les Mexicains ont pu repousser l’invasion française, son église et sa cathédrale, le tout caractérisé par une architecture espagnole coloniale qui est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Nous nous arrêtons au marcher pour faire quelques achats souvenirs. La soirée se rafraîchit et nous nous couvrons pour aller à la Mexican Night organisée pour tous les exposants avec danses folkloriques et mets très épicés à la mexicaine, bien sûr !

image013

Vue de l’ensemble de l’exposition

image014

Photo de groupe de toutes les délégations internationales

Huitième jour, samedi 24/11

Nous profitons du temps libre pour aller visiter Cholula, une ville située à 10km de Puebla, célèbre pour sa grande pyramide construite par différentes ethnies précolombiennes mais qui disparaît presque entièrement sous une colline d’aspect naturel au sommet de laquelle trône l’église de Nuestra Señora de los Remedios. Nous pouvons emprunter des tunnels à l’intérieur de la pyramide, puis monter au sommet pour admirer l’église et le paysage au pied du volcan Popocatepetl d’où s’échappe toujours une mince fumerolle. Nous retournons ensuite au marché pour les derniers achats.
Vient finalement la clôture de l’exposition qui commence par une longue séance photo avec tous ceux qui souhaitaient poser avec notre drapeau belge !
Le repas est servi. Au menu : tacos !
Les discours de remerciements commencent et les premières récompenses sont remises. Le cœur rempli d’émotions, nous devons déjà dire adieu à nos nouveaux et anciens amis. Il faut déjà boucler notre valise et nous terminons la soirée dans le centre ville rempli d’animations.

image015

Vue du volcan depuis la colline de Cholula

image016

Diner de la cérémonie de fermeture

image017

Séance photo

image018

Délégation belge

Neuvième jour, dimanche 25/11

C’est le jour du départ. Nous prenons la route à 11h pour rentrer en Belgique où nous arriverons le lendemain à 19h heure locale.

Nous garderons un magnifique souvenir de cette expérience très enrichissante sur le plan culturel, humain et scientifique et, visiblement, cette aventure n’est pas prête de s’arrêter !

image019

Les petits Mexicains de retour à l’aéroport

Remerciements

Nous remercions tout d’abord notre professeur Madame Anbergen qui est à l’origine du projet ainsi que Thomas Hembise, Mathieu Bonnaudet et Amaury Lebfèvre qui nous ont aidés à son élaboration, mais qui n’ont malheureusement pas pu nous accompagner;
Egalement Mesdames les préfètes de notre école pour leurs encouragements;
Monsieur Bouquegneau pour ses précieux conseils;
Mais aussi l’association des Anciens de l’Athénée Solvay (en particulier le président Yves Roels et M. Mazier) et la communauté française pour leurs subsides;
Les Jeunesses Scientifiques de Belgique et le MILSET, plus particulièrement Antoine Van Ruymbeke (président du MILSET Europe, notre accompagnateur et guide) ainsi que son épouse Denisa Kalužová;
Mais aussi merci à Cécile Wargnies (responsable en communication de l’usine SOLVAY) pour ses échantillons cadeaux;
Et enfin, Monsieur l’ambassadeur de Belgique à Mexico et son équipe de nous avoir reçu.
Et bien entendu, tous ceux qui nous ont aidés et encouragés tout au long de notre parcours !

Astrid Delpature, Thibaut Huygue, Me Bernadette Anbergen
Athénée Royale Ernest Solvay 17 au 25 novembre 2012